FR | DE

Dépister le cancer de l’intestin

Le cancer colorectal, communément appelé cancer de l’intestin, concerne le côlon et le rectum, dernière partie du tube digestif, excepté l’anus.

En Belgique, le cancer de l’intestin est un des trois cancers les plus fréquents. Il arrive en troisième position chez l’homme, après le cancer de la prostate et celui du poumon, et en deuxième position chez la femme, après le cancer du sein.

C’est la deuxième cause de mortalité par cancer après le cancer du poumon chez l’homme et le cancer du sein chez la femme.

La fréquence du cancer de l’intestin est associée à un taux de mortalité élevé car le diagnostic et le traitement sont généralement réalisés à un stade avancé de la maladie.

De nombreuses études ont cependant démontré que la mortalité liée à ce cancer peut être réduite grâce au dépistage d’individus asymptomatiques. Le cancer de l’intestin est généralement précédé par des lésions bénignes qui, si elles sont traitées précocement, éviteront la survenue d’un cancer.

La recommandation du Conseil européen relative au dépistage du cancer préconise aux Etats membres de mettre en place un programme de dépistage du cancer colorectal, par recherche de sang occulte dans les selles, pour les femmes et les hommes de 50 à 74 ans, afin de réduire la mortalité des suites d’un cancer colorectal.

Suivant cette recommandation européenne, la Fédération Wallonie-Bruxelles a mis en place en 2009 un programme de dépistage du cancer colorectal, basé sur la recherche de la présence dans les selles de sang occulte, c’est-à-dire invisible à l’œil nu. Ce dépistage préventif de la présence de sang dans les selles aura comme impact de mettre en évidence et d’enlever des polypes avant la survenue d’un cancer ou de détecter précocement un cancer à un stade encore curable.

La Fédération Wallonie-Bruxelles agrée le Centre communautaire de référence pour le dépistage des cancers (CCR) pour coordonner ce programme de dépistage du cancer de l’intestin. C’est ce Centre qui vous envoie une invitation au dépistage et les informations sur la procédure à suivre.

Ce programme de dépistage s’adresse à tous les hommes et toutes les femmes de la région wallonne et de la Région de Bruxelles-Capitale, âgés de 50 à 74 ans qui ne présentent pas de symptômes de la maladie.

En effet, un polype ou excroissance de la paroi intestinale peut se développer lentement sans symptômes et évoluer en cancer après plusieurs années. Les polypes et les cancers saignent par intermittence. Ce saignement, qui peut être faible et invisible à l’œil nu, peut cependant être détecté par un test de recherche de sang dans les selles. Le test actuellement utilisé est le test HEMOCCULT®.

Dépister le cancer de l’intestin est possible grâce à un test simple à faire chez soi. Pour être efficace, ce test de dépistage doit être réalisé tous les 2 ans.

Important : Suite à la 6e réforme de l’État, la gestion du programme du dépistage du cancer de l’intestin a été transférée depuis le 1er juillet 2014 à la Wallonie et à la Cocof Durant une période transitoire, la Fédération Wallonie-Bruxelles poursuit le traitement de la matière pour le compte de la Wallonie et de la Cocof.
Rien ne change pour vous pour le moment ! 

Dépistage du cancer colorectal

Dépistage des cancers

Révision 08-2014